• Chaleur

         Le temps était passé, le coeur usé de la pendule courait les secondes, et dans la lumière orangée d'un abat-jour, le divin velours du divan plus que jamais m'était refuge. Divan, Ivan, diva, devin... Juste s'allonger, laisser l'ambre d'un verre détendre les sens, et goûter les couleurs comme si le monde se résumait à la lumière. Lux, luxe, absence et plénitude. Je suis là.

  • Commentaires

    1
    Pouch
    Mercredi 30 Août 2006 à 07:12
    Hello
    Bienvenue !
    2
    enpassant
    Mercredi 30 Août 2006 à 08:54
    cela
    me fait penser à mon bar à vin préféré : dix vins sur un divan ;-)
    3
    Mercredi 30 Août 2006 à 09:54
    ça tombe bien
    je cherche un canapé, bonjour et bienvenue
    4
    Mercredi 30 Août 2006 à 18:32
    Bonsoir !
    Oui, ce salon et son canapé sont aussi les vôtres, aussi reposants que possible, à l'abri des turpitudes extérieures. N'hésitez pas à y prendre vos habitudes.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :